Wednesday, July 13, 2011

Un festival Tchaïkovski - Deuxième volet


NDLR: La série de billets «Trois mois de rattrapage» a pour but de présenter quelques-uns des montages et sujets abordés sur nos plateformes au cours des mois d’avril, mai et juin 2011. Les billets originaux en anglais (publiés les 20 et 24 mai 2011) peuvent être furetés ici:



http://itywltmt.blogspot.com/2011/05/podcast-7-tcahikovsky-festival-part-two.html
http://itywltmt.blogspot.com/2011/05/is-there-tchaikovsky-seventh-symphony.html

================================



Le deuxième volet de notre festival Tchaïkovski, mettant en vedette la prestation de Evgenii Mravinski et la Philharmonique de Leningrad se poursuit avec la cinquième symphonie. Comme hier, je vous propose une ligne de temps pour les sélections d'aujourd'hui:



À propors du montage

La quatrième et cinquième ont en commun qu'elles sont toutes les deux des symphonies qui utilisent un thème musical afin d'unifier les mouvements. Cette stratégie, fit utilisée avec grand succès par Tchaïkovski dans son autre œuvre ambitieuse, Manfred, qui précède la cinquième par deux ans. Si le sujet de la quatrième symphonie est le destin, Tchaïkovski opte pour la providence pour sa cinquième.

Le thème unifiant la cinquième est puisé de l'opéra La vie du Tsar de Glinka, et se métamorphose devant nous, commençant comme une complainte lors du premier mouvement, en évocation dans le second, en valse dans le troisième et en marche triomphale au dernier mouvement.


Hamlet fut composé entre juin et octobre 1888, au moment où Tcahikovsky termine l'orchestration de la cinquième.

À propos du montage

Contenu: Hamlet, cinquième symphonie
En complément de programme: un extrait de "Manfred"

Ce montage n'est plus disponible en baladodiffusion Pod-O-Matic. Il peut être téléchargé ou entendu au site Internet Archive à l'adresse suivante:

pcast007 Playlist (en anglais)






Symphonie en mi bémol majeur

Le site (anglais) http://www.tchaikovsky-research.net/ est une riche ressource sur la vie et l'œuvre de Tchaïkovski. Si vous furetez ce site, vous trouverez sans doute une page sur les symphonies, et vous y découvrirez que Tchaïkovski a esquissé deux autres symphonies.
Une première esquisse (en si bémol majeur) est contemporaine à La tempête, et fut retravaillée pour finalement devenir la cinquième des six pièces pour piano de l'op. 19.

La deuxième ébauche, beaucoup plus substantielle, date d'entre mai et novembre 1892, donc à peu près un an avant la sixième. Tchaïkovski en retravailla le contenu et la réutilisa dans son concerto pour piano no. 3, entre autres. Durant les années 1950, le musicologue russe Semen Bogatyrev (1890-1960) tenta de reconstruire la symphonie à partir de l'ébauche existante et autres matériaux laissés par Tchaïkovski. Cette reconstruction est parfois appelée la septième symphonie. Le lien ci-dessous propose l'histoire de la symphonie et sa reconstruction (en anglais):



Sur notre chaîne vidéos YouTube  vous trouverez un enregistrement de cette symphonie par Eugene Ormandy et l'orchestre de Philadelphie.

À vous de décider s'il s'agît-là d'une oeuvre valable ou d'une curiosité.


Bonne écoute!