Wednesday, July 27, 2011

Poésie et musique

NDLR: La série de billets «Trois mois de rattrapage» a pour but de présenter quelques-uns des montages et sujets abordés sur nos plateformes au cours des mois d’avril, mai et juin 2011. Le billet original en anglais (publié le 28 juin 2011) peut être fureté ici:


========================================================
Quand on pense «poèmes» en musique, on pense «lieder», ou on pense «chansons». Nos sélections d’aujourd’hui explorent la poésie, les poèmes qui sont la source d’inspiration musicale et des pièces que des compositeurs ont tout bonnement baptisées «poème».

Parmi les pièces choisies, j’ai retenu trois exemples de «poèmes»: celui de Chausson, celui du compositeur américain Charles Griffes et un des nombreux poèmes de Scriabin.
Chez Scriabin, on a l’embarras du choix: poèmes pour piano seul (op. 32, op. 41, op. 44, op. 69), Poeme Tragique, op. 34, Poeme Satanique, op. 36, Poème fantastique, op. 45 no. 2, Prométhée, le poème du feu, op. 60, …

Celui que j’ai choisi est de l’op. 32. La Piano Society propose des sélections de l’op. 32 et 69.

Trois poèmes mis en musique:

  • Un extrait de Faust de Goethe (lieder par Beethoven);
  • “La romance du vin”, d’Emile Nelligan, extrait de l’opéra de Michel Tremblay et André Gagnon. La romance est le point culminant du premier acte de l’péra et, avec le vaisseau d’or, constitue un de deux poèmes de Nelligan adaptés pour l’opéra.
  • D’Edgar Allan Poe, “The Raven” (le corbeau), mis en musique par Alan Parsons et Eric Woolfson fpour un des albums-concept du groupe Alan Parsons Project.

    Finalement, inspiré de la divine comédie de Dante, la fameuse sonate quasi-fantasia de Liszt.
    VOTRE MENU
    (Disponible ci-dessous et sur YouTube)

    Ernest CHAUSSON (1855-1899): Poème pour violon et orchestre, Op. 25
    Olivier Charlier violon, Orchestre National de Lorraine sous Jacques Mercier.

    André GAGNON (*1939): “La romance du vin” de l’Acte I de Nelligan, “opéra romantique” (1988-90) - Texte d’Émile Nelligan (1879-1941)
    Chanté par Fabiola, avec accompagnement non-identifié.


    Charles Tomlinson GRIFFES (1884-1920): Poem for Flute and Orchestra (1918)
    Katherine Calvey, flûte. Camerata de Coahuila (Torreon, Mexico) sous Enrique Perez Mesa

    Ludwig van BEETHOVEN (1770-1827): Aus Goethes Faust (Es war einmal ein König), op. 75, no. 3 - Texte de Johann Wolfgang von Goethe (1749-1832)
    Artistes non-identifiés.


    Alexander SCRIABIN (1872-1915): Poème en fa dièse majeur, Op.32 No.1
    Vladimir Horowitz, piano

    Alan PARSONS (*1948) et Eric WOOLFSON (1945-2009): The Raven (1976) - Texte d’Edgar Allan Poe (1809-1849)
    Interprété par “The Alan Parsons Project”, avec Leonard Whiting et Alan Parsons (soliste, voix modifiée électroniquement)


    Franz LISZT(1811-1886): “Après une Lecture de Dante: Fantasia quasi Sonata”, S 161, no. 7 [“Dante Sonata”]
    Sergey Schepkin, piano



    Bonne écoute!