Tuesday, July 23, 2013

Sergey Rachmaninov “In Camara”



Le billet de cette semaine (offert en tandem sur MQCD Musique Classique) contribue à trois séries: la série Jadis sur Internet, notre regard sur la musique de Rachmaninov (pour son double anniversaire de naissance et de décès cette année) et notre série estivale qui offre des sélections plus intimes (musiques de chambre, instruments seuls, etc.)

L’œuvre de musique pour chambristes de Rachmaninov est plutôt modeste. Il nous laisse, par exemple, qu’une paire de trios pour piano et cordes  (tous deux surnommés élégiaques), qui sont en somme des œuvres de jeunesse. Le premier trio (en sol mineur) est en un seul mouvement et fut composé en quatre jours alors que le compositeur n’avait que 19 ans. Le second (son opus 9 en ré mineur) est composé un an plus tard, et se veut une œuvre des plus substantielles.

Sidéré par le décès soudain de Tchaïkovski en octobre 1893, le trio op. 9 est un hommage au disparu, et trouve ses origines depuis le trio élégiaque de ce compositeur. Rachmaninov entreprend la composition quelques jours après le décès de son idole, et prendra plus d’un mois et demie pour le compléter. Les mouvements s’étalent lentement, avec la sobriété exigée.

Rachmaninov, en plus d’être chef à l’opéra impérial, composera un bon nombre de mélodies pour soprano et piano – environ une soixantaine regroupées dans principalement six recueils. Notre playlist en retient quelques unes.

Qui dit Rachmaninov dit, bien sûr, piano (solo, quatre-mains, les quatre concerti et la rhapsodie Paganini). Parmi l’œuvre pour piano de Rachmaninov, on retient deux recueils d’érudes-tableaux (les opp. 33 et 39). Comme l’ensemble de l’œuvre pour piano du compositeur, ces études de virtuosité scintillent par leur romantisme (parfois excessif) et leur difficulté. La numérotation des pièces qui composent l’op. 33 (retenu aujourd’hui) cause un peu de confusion, car la version originale compte neuf études, ensuite six, et finalement huit…


Bonne écoute!

DETAILS 

Sergey RACHMANINOV (1873 - 1943)

Trio pour piano et cordes no 2 en ré mineur, op. 9 "Trio élégiaque"

Marianna Rashkovetsky, piano
Alexey Shabalin, violon
Alexey Ramanenko, violoncelle

Mélodies pour voix feminine et piano
  • Ne ver', moj drug (Ne croyez pas, mon ami), op.14, no. 7
  • Siren'  (Lilas), op. 21, no. 5
  • Zdes' khorosho  (Ici c’est bon), op. 21, no. 7
  • U mojego okna (A ma fenêtre), op. 26, no.10

Christine Komatsu - soprano
Barry Snyder – piano

Etudes-tableaux, op. 33
No. 1 en fa mineur (Allegro non troppo)
No. 2 en ut majeur (Allegro)
No. 3 en ut mineur (Grave)
No. 4 en ré mineur (Moderato)
No. 5 en mi bémol mineur (Non allegro)
No. 6 en mi bémol  majeur (Allegro con fuoco)
No. 7 en sol mineur (Moderato)
No. 8 en ut dièse mienur (Grave)

Alberto Ferrari, piano

(MP3.COM - 02-05-14)