Tuesday, January 31, 2012

La chronique du disque (janvier 2012)


In English: http://www.talkclassical.com/blogs/itywltmt/931-la-chronique-du-disque.html


NDLR: La chronique du disque est un billet présenté mensuellement, relatant mes achats et acquisitions du mois qui s’achève. Ceci n’est pas une «critique du disque», mais plutôt un billet d’informations : qu’est-ce que j’ai trouvé, où l’ai-je trouvé, et qu’est-ce que j’en pense. Des informations qui peuvent piquer votre curiosité et (peut-être) vous amener à considérer les pièces ou même les prestations que je propose, afin de les ajouter à votre collection.
Parce qu’il se doit, je vais assigner une «note» (une lettre entre A et D) pour ces achats – en fait, deux notes, comme on le fait au patinage artistique. Une note sera attribuée à la qualité sonore (QS), et une autre pour l’impression globale (IG). Voici un barème :
  • Pour la qualité sonore: mon point de référence est mon iPod avec écouteurs de type bouton. J’écoute mon iPod au travail et dans l’autobus, donc avec un certain niveau de bruit de fond. Une «bonne» note est assignée si la prise de son est bonne, la musique est claire et exempte de bruits de surface, et généralement permet une audition claire de la prestation sans dérangement.
  • Pour l’impression globale: il s’agît-là d’une note subjective, entièrement basée sur la performance dans le contexte d’auditions comparables. Une «bonne» note requiert une prestation convaincante, pleine de virtuosité, représentative de l’ère et des traditions qui accompagnent la pièce.


Mes acquisitions pour le mois de janvier


Continuons dans la veine du Pianothon, avec une Chronique tout piano (et piano et orchestre) couvrant   Stravinsky, Thalberg, Mozart, Emil Gilels en récital et...


Great Pianists of the 20th century (200 CD, APE) [Torrent]

Attachez vos ceintures: 200 CD, 100 pianistes couvrant les premiers ébats du grammophone jusqu'aux noms d'aujourd'hui. Vous les trouverez probablement tous, avec 2 CD chacun de sélections musicales. Je n'ai pas osé faire le téléchargement de toute la colection, me limitant à une quinzaine dont Shura CherkasskySergei RachmaninovEarl Wild et Stephen Kovacevich (entre autres). On nous offre ici des prestations de premier plan, venant d'étiquettes différentes (Philips, RCA, DG, Sony, ...). Les plages analogiques ont droit à un transfert bien en place (78 tours inclus). Un "must"  
A- pour la QS, A pour l'IG.





Stravinsky : Capriccio pour piano et orchestre  [
achat en ligne eMusic]

Si vous avez suivi mes chroniques des derniers mois, vous savez que je cjerchais à monter l'intégrale Stravinski pour piano et orchestre, et voici le dernier volet - le Capriccio. En un mot: déception. La prise de son est affreuse, plaçant le piano devant (ou est-ce derrière?) l'orchestre, offrant aucun relief, aucune séparation entre les deux corps. J'ai même fait l'écoute à la maison - pas de différence. Inexcusable! C- pour la QS, B- (avec réserves) pour l'IG.

THALBERG: Piano Concerto in F Minor / Souvenirs de Beethoven [
achat en ligne eMusic]

On parle beaucoup des pianistes "duelistes" des années 1830 - Liszt et Thalberg, et j'ai fait cet achat afin de faire une comparaison. Comparons les concerti pour piano et “uin soupir” – Vs. l'étude de concert du même nom chez Liszt. Au risque de sembler "sexiste", les oeuvres de Thalberg sont plus "féminines" que les oeuvres comparables de Liszt. Ceci tant dit, M. Thalberg devait être tout un pianiste! Bonnes interprétations et bonne qualité. J'approuve! A pur la QS, A- pour l'IG.


Mozart - The Complete Piano Concertos (Geza Anda) [Torrent]

L'ensemble des concerti pour piano de Mozart, endisqués par Geza Anda entre 1961 et 1969 représente, apparemment, le premier ensemble complet de ces concerti. Je dois faire la correction - M. Anda n'offre pâs les concerti pour 2 et 3 pianos, non plus les mouvements concertants disparates qu'on retrouve sur les autres intégrales modernes. Toutefois, pour les 25 concerti présentés ici, M. Anda dépasse largement l'écrin Ashkenazy qui est dans ma collection personnelle. Valentt la peine de télécharger.  A- pour la QS, A pour l'IG.

Gilels - Scarlatti, Beethoven, Scriabin, Prokofiev, Debussy [
achat en ligne eMusic ]

Il y a quelques temps, j'ai présenté dans la chronique un disque de la même série de concerts radiodiffusés de la part de l'autre pianiste soviétique, Sviatoslav Richter. Gilels et Richter étaient de grands pianistes, et en tous aspects ex aequo dans mon esprit. Toutefois, dans ce duel de CD BBC Legends, la palme d'or va à Gilels, particulièrement compte tenu du programme offert. Son Debussy est divin, son Beethoven n'a rien à envier à Serkin ou Schnabel. Et que dire des pièces russes de Prokofiev et Scriabine. Quel talent! A- pour la QS, A pour l'IG.