Tuesday, November 12, 2013

In Memoriam: Sir Colin Davis (1927-2013)




Peu de temps après notre billet sur sa performance du Requiem de Berlioz, nous apprenions le décès de Sir Colin Davis, à 85 ans, suite à six mois de maladie.

Si on reconnaît aujourd’hui Davis comme un des grands chefs Brittaniques de sa génération, on aurait eu peine à prédire qu’il aurait eu droit à une grande carrière sur le podium. Jeune homme, malgré avoir été admis au Royal College of Music de Londres comme clarinettiste, on lui refusa systématiquement l’admission au programme de direction d’orchestre car il n’avait pas de formation comme… pianiste. "Diriger un orchestre a plus à faire avec le chant et la respiration qu’au piano" remarque-t-il en 1991.
Son admission au collège ne fut pas sans peine: doué pour les sciences, on tenta en vain de l’y diriger. Pendant son service militaire, il se joindra à l’harmonie de son unité, et une fois son service complété, il parviendra à se former comme chef, et fera son apprentissage auprès de formations amateures.
Après des années à trimer dur, il est finalement invité à diriger des orchestres de renom: les orchestres de la BBC et l’orchestre de la radiodiffusion Bavaroise entre autres. Il sera également titulaire de deux maisons d’opéras britanniques (Sadler's Wells Opera et le Royal Opera House). Il sera chef invité en Amérique (Boston, New-York) et en Europe (Amsterdam et Dresde).

Après l’avoir dirigé fréquemment durant toute sa carrière, il est nommé à la direction artistique du London Symphony Orchestra en 1995, poste qu’il occupera jusqu’en 2007, devenant son président. Tout au long de ces années, soit comme premier chef ou president, il dirigera le LSO dans des intégrales (Sibelius, Berlioz, Bruckner, Mozart, Elgar, Beethoven, et Brahms), en plus d’enregistrer plusieurs disques sur le label-maison LSO Live.

Sir Colin nous laisse une discographie variée et étoffée, incluant une intégrale Berlioz des années 1970 qui est encore aujourd’hui appréciée des mélomanes. C’est d’ailleurs le point de départ de notre hommage YouTube de cette semaine.
Parmi mes disques préférés de Davis, je compte son intégrale des symphonies Londoniennes de Haydn, avec l’orchestre du Concertgebouw d’Amsterdam, don’t une est intégrée à la playlist. Celle-ci est complétée par Mozart, Stravinski et Elgar.

Bonne écoute!

DETAILS
(Toutes sélections sous Sir Colin Davis)


Hector BERLIOZ (1803-1869)
Le Roi Lear, grande ouverture, en la mineur , op. 4 [H. 53]
London Symphony Orchestra

Wolfgang Amadeus MOZART (1756-1791)
Concerto pour piano no.20 en ré mineur, K.466
(Cadences: Paul Badura-Skoda)
Alicia de Larrocha, piano
English Chamber Orchestra

Franz Josef HAYDN (1732-1809)
Symphonie no. 100 en sol majeur, Hob. I:100 (Militaire)
Koninklijk Concertgebouworkest

Igor STRAVINSKI (1882-1971)
"Basle" Concerto, en ré majeur (1946)
Koninklijk Concertgebouworkest

Sir Edward ELGAR (1857-1934)
Enigma Variations, op. 36
Koninklijk Concertgebouworkest