Tuesday, September 4, 2012

L'Haffner est dans le sac

In English: http://www.talkclassical.com/blogs/itywltmt/1023-its-haffner-time.html

Entre Mardi en Musique et nos montages du vendredi (en plus de mes autres plateformes), l'essentiel de mes sélections musicales pour le mois de septembre seront autour de notre cher Amadeus, dans une série que j'appelle Mozart et encore plus.

Afin d'entreprendre cette série, et amorcer le retour de nos blogs en tandem avec TalkClassical après deux mois d'absence dans nos pages d'ITYWLTMT, je vous propose une paire d'oeuvres de Mozart qui ont en commun une famille (peut-on le dire) Salz-bourgeoise: les Haffner.





La Salzach divise le centre ville de Salzbourg en deux parties. À l'est, la rue commerçante Linzergasse conduit à la colline des Capucins (Kapuzinerberg), à l'église Saint-Sébastien et à son cimetière où sont enterrés la famille de Mozart, C'est le long de cette rivière qu'on  retrouve le Sigmund Haffner Gasse nommée  après Sigmund Haffner l'ainé, le maire de Salzbourg entre 1768 et 1772.

Marié deux fois, Haffner mariera iune de ses filles (issue de son premier mariage)  Marie Therese au marchand Franz Xaver Andreas Athanasius Weiser, fils ainé de son of Ignatz Anton Weiser (auteur du livret de Die Schuldigkeit des ersten Gebotes, K. 35 et successeur de Haffner à la mairie de Salzbourg) et son fils de sa deuxième épousaille, Sigmund le jeune marchand, noble,m phianthrope et mécène et ami de Mozart.

La Sérénade Haffner

La sérénade K. 250 , composée en 1776 fut une commande du jeune Sigfried Haffner afin de souligner le mariage de sa soeur "Liserl" Marie Elizabeth et de Franz Xaver Anton Späth.

Ce qui est particulièrement notoire ici est un trésor caché:È les deuxième, troisièeme et quatrième des huit mouvements de la sérénade forment pour ainsi dire un concertno pour violon.


La symphonie Haffner

Je me réserve pour un billet de la série Quinze que j'en pense une réflexion plus approfondie sur les symphonies de Mozart. Suffit-il de souligner ici que les six derniè;res symphonies d'Amadeus (si l'on oublie, comm plusieurs, sa 37e qui est attribuée conjointement à Mozart et Michael Hatdn) forment un legs sérieux, un pr.curseur des grandes sympohonies des premi;res hjeures du romantisme de la part de Beethoven et Schubert. La symphonie Haffner fait partie de ce legs.


Le 9 juillet 1782, l'Empereur Joseph II confèra au jeune Haffner des lettres de noblesse, dont le titre "Edler von Innbachhausen". La symphionie fur commandée afin de souligner cet évènement.

Bonne écoute!


DETAILS

Wolfgang Amadeus MOZART (1756-1791)

Sérénade no. 7, en ré majeur, "Haffner" pour orchestre, K. 250
Artistes non-identifiés
http://www.youtube.com/playlist?list=PL86077C2A56669F2C


Symphonie no. 35, en ré majeur, "Haffner" pour orchestre, K. 385
Mito Chanber Orchestra sous Seiji Ozawa
http://www.youtube.com/playlist?list=PLE45A22B7AFAC9EEA