Tuesday, April 9, 2013

César Franck (1822 - 1890)





Ce billet était prévu pour ma série Orgue et Carême, mais fut retardé en faveur de mon billet souvenir sur Marie-Claire Alain.

Le compositeur Belge-Français César Franck est la figure principale d’un movement qui inculqua un engagement émotif, ue solidité trechnique et un sérieux à la musique dite Française comparable à la musique Germanique. Ce mouvement inclut des compositeurs de renommée tels Vincent d’Indy, Ernest Chausson, Pierre de Bréville, Charles Bordes et Guy Ropartz.

Admis au conservatoire de sa ville natale de Liège à huit ans, Franck et sa famille relogent à Paris où il poursuit des etudes privées avec Anton Reicha, alors professeur au prestigieux Conservatoire de Paris. Franck s’inscrira au Cinservatoire à 17 ans et y connaîtra des succès immédiats, remportant plusieurs prix dès sa première année complète à l’institution.

A l’insistance de son père, Franck quitte le Conservatoire prématurément afin de poursuivre une carrière de compositeur et interprète. Après 10 ans de succès mitigés, il finira par se marier en 1848 et se contentera d’une modeste carrière comme organiste et, plus tard, comme professeur d’orgue et de composition au Conservatoire.

Prenoins quelques instants pour souligner les compositions célèbres de Franck: sa symphonie en ré mineur (1888), Variations symphoniques (1885), Quatuor en ré majeur (1889), sa sonate en la majeur (1886).
Toutefois, ce billet (comme ceux du mardi pendant le Carême) ayant une saveur d’orgue, parlons un peu des contributions de Franck comme compositeur et interprète pour cet instrument. Si on reprend la biographie de Franck là où je l’ai laissée, il devient organiste-titulaire à Saint-Jean-Saint-François en 1851 et sa longue association avec la tribune musicale à  Sainte-Clotilde de 1858 jusqu’à son décès.

Comme organiste, les anecdotes concernant ses dons en improvisation sont nombreuses. Quoique l’ensemble de son œuvre pour l’orgue est relativement modeste (une douzaine d’œuvres majeures seulement), on ira jusqu’à plaider que Franck étai le plus grand compositeur pour cet instrument depuis Bach lui-même – contentons-nous d’affirmer qu :il composa quelques-unes des plus grandes pages pour son instrument en France depuis plus d’un siècle. Si on retourne aux autres organistes discutés dans nos pages l’an dernier, Franck avec sa Grande Pièce Symphonique pour orgue marque le début du mouvement symphonique qui culminera avec les symphonies pour orgue de Widor, Vierne et Dupré.

Selon Vierne (qui fut son élàve au Conservatoire), la grande qualité de l’œuvre pour orgue de Franck découle de sa grande simplicité et humilité. Ces qualités humaines confèrent à ses compositions un grand respect pour l’art et l’instrument un « homélie sonore d’une grande sincérité » dira-t-il.

La playlist YouTube d’aujourd’hui propose un apercu de l’oeuvre pour orgue de Franck et, je crois, soutient amplement les propos de M. Vierne!

Bonne écoute!

DETAILS

César FRANCK (1822 - 1890)

Offertoire (si bémol majeur) extrait de "L'organiste, 1er volume", FWV 41, no. 28
Diego Innocenzi
INSTRUMENT: Cavaillé-Coll, St. François-de Sales, Lyon, France

Prélude, fugue et variation (si mineur), FWV 30
Michael Murray
INSTRUMENT : Cavaille-Coll (1888 )- St. Sernin, Toulouse

Fantaisie (ut majeur), FWV 28
David Enlow
INSTRUMENT: St Mary the Virgin, New York

Choral (no. 3, la mineur),  FWV 40
Gerard Carter
INSTRUMENT: Théodore Puget, Père et Fils, Kincoppal-Rose Bay Chapel, Sydney.

Grande pièce symphonique (fa dièse mineur), FWV 29
André Marchal
INSTRUMENT : Grand Orgue de l'église Saint-Eustache, Paris.

Psaume 150 (Louez le Dieu, caché dans ses saints tabernacles) chœur avec orchestre et orgue, FWV 69
Xaver Varnus aux orgues (Instrument non-identifié)
Ensemble vocal Tomkins (Budapest)
Orchestre de l’opéra de Budapest sous Tamás Vásáry

Pièce héroique, FWV 37
Katalin Mali
INSTRUMENT: Angster pipe organ of the St. Theresa Cathedral in Subotica Serbia

Final (si bémoil majeur), FWV 33
Mark Laubach
INSTRUMENT: Berghaus , Grace Lutheran Church in the River Forest (Chicago), Illinois.