Tuesday, April 3, 2012

Healey Willan (1880-1968)


In English:  http://www.talkclassical.com/blogs/itywltmt/954-healey-willan-1880-1968.html 
Le quatrième et dernier volet de notre série Orgue et Carême sera dédié à l'organuste et compositeur canadien d'adoption, Healey Willan.






Selon l'encyclopédie de la musique au Canada, Healwy Willan est to the Canadian Encyclopedia, Healey Willan confie qu'il pouvait lire la miusique avant de lire des contines, ayant commencé sa formation musicale avec sa mère et sa gouvernante auttour de quatre ans et demie. Admis dans une école à vocatyion musicale, il gravit les échelons pour (à onze ans) devenir le garçon d'orgue, celui qui organise les feuilles et poussette le clavier. A cet âge, il commence à diriger
 des répétitions de la chorale, qui compte  des élèves plus âgés que lui. Il quittera l'école à 14 ans, continuant des études privées en piano, harmonie, contrepoint et orgue. Promis à une carrière de pianiste, il devra changer de direction suite à une blessure à sa main droite.

Willan entreprend donc une carrière de musique lihurgiuque, comme organiste et maître de choeurs dans des églises anglicanes d'Angleterre:  St Saviour's Church, St Alban's, Herts, 1898-1900; Christ Church, Wanstead, 1900-3; St John the Baptist, Holland Road, Kensington, 1903-13. Il s'établira spécialiste du plainchant, une forme de chant grégorien en anglais plutôt qu'en latin. 

Willan viendra au Canada en 1913 pour se joindre au Conservatoire de Toronto (qui deviendra Royal Conservatory of Music) où il enseignera la théorie et deviendra directeur musical à l'église anglicane  St Paul's Anglican Church de Toronto. Plus tard, en 1921, il déménagera à la petute église St Mary Magdalene, poste qu'il maintiendra jusqu'à sa mort en 1968.

Dans le cadre du modèle canadien des deux solitudes, Willan sera une des voix dominantes au Canada Anglais, compositeur et éducateur, formant une génération de compositeurs issus d'Ontario et de l'Ouest canadien. En 1953, il contribuera à la musique officielle du couronnement de la Reine Elizabeth II (O Lord, Our Governour), une de plus de 700 oeivres de son catalogue, comptant et des ouvres lithurgiques et séculaires.

L'oeuvre pour orgue

On peut diviser l'oeuvre pour orgue de WIllan en deux grandes périodes: celle qui précède et inclut ses premières années au Canada, et la période qui suit la DGM. Dans les deux cas, Willan offre une panoplie d'oeuvres mémorables, que ce soit ses nombreux chorals pour orgue (de sa deuxième périoode) ou son grand Introduction, Passaglkia et Fugue de 1916, considéré égal par certains aux grands compositeurs pour l'instrument.

Les sélections d'aujourd'hui incluent des séquences jouées par WIllan lui-même, ainsi que des interprétations en concert ou en contexte lithurgique.


DETAILS


Healey WILLAN(1880-1968)

Prelude and Fugue in C minor, B146
Scot Stout joue le grand orgue M.P. Möller de la Westminster Congregational UCC in Spokane, Washington

Introduction, Passacaglia and Fugue B149
Patrick Wedd joue l'orgue Casavant Organ de l' Église Saint-Jean-Baptiste de Montréal

Hymnes et Improvisations (1966):
Hymn: Ye Watchers et Ye Holy Ones, suivi d'improvisations
The Magnificat avec Antiphon - Psaume 117 avec Antiphon - 
suivi d'improvisations 
Processionnel 'Hail Thee Festival Day' 
suivi d'improvisations  
Healey Willan joue le grand orgue Breckels and Mathews à la Church of St. Mary Magdalene, Toronto

"Fanfare" extraite de Five Pieces for organ, B177
Garrett F. Martin joue l'orgue 117 Rank Ruffatti de la Coral Ridge Presbyterian, Fort Lauderdale, FL

'Gelobt Sei Gott', Chorale Prelude (d'après Melchior Vulpius)
Philip Bond joue l'orgue Fr. Henry Willis organ de la Cathedral Church of the Blessed Virgin Mary of Lincoln (England)

Postlude in D
Prelude #1 - "O, How Blest Are Ye Whose Toil Is Ended" 
Prelude #2 - "Holy Ghost, with Light Divine" 
Jon DeHorn joue l'orgue Wangerian-Weickhardt de la Fort Street Presbyterian Church (Detroit)

"Matins"
Chaz Bowers joue les orgues de la Immaculate Conception Parish Church, Irwin, PA.