Tuesday, December 20, 2011

Musikakademie Konzert der 22. Dezember 1808, Erste Abtheilung

In English: http://www.talkclassical.com/blogs/itywltmt/438-musikakademie-konzert-der-22.html

Article connexe (en anglais): http://raptusassociation.org/22dec1808e.html

Pour notre mardi en musique d'aujourd'hui, et pour notre montage (excepttionellement) jeudi, nous allons nous concentrer sur l'académie de concert qui eût lieu à Vienne le 22 décembre 1808.

Cette académie se déroula au Theater-an-der-Wien et fut monté afin de permettre à Beethoven de promouvoir une série de nouvelles oeuvres. Cette pratique est parfaitement analogue aux tournées de concert de nos artistes d'aujourd'hu - ainsi donc, Beethoven se veut le maître d'oeuvre, le promoteur (il doit embaucher les musiciens, réserver la salle, etc.) et il empochera les bénéfices pécuniers de l'éeénement.

L'article mentionné ci-haut offrre une synthèse détaillée de la correspondance entre Beethoiven et divers intervenants en 1808. Beethooven pense contribuer à une académie de concert, et en discute avec Heinrich Joseph von Collin (l'auteuir de Coriolan). Dans cette correspondance du mois de mars, Beethoven rappelle qu'il s'engage à contribuer des pièces pour une académie (qui sera montée pour le bénéfice des Theaterarmen, c'est à dire des familles moins fortunées de la communauté artistique. Lors de ce concert, qui a lieu le 13 avril, Beethoven dirige l'ouverure Coriolan, sa quatrième symphoinue et son troisième concerto pour piano.

En retour pour cette contribution, il obtient l'usage du théâtre pour son académie. Je cite (ma traduction):

. . .En retour pour les nobles contributons musicales et des services offerts par Beethoven lors des concerts du 15 novembre 1897, 13 avril et 15 novembre 1808, Hartl lui fait don du Theater-an-der-Wien pour son akademie du 22 décembre.

Voici un aperçu du programme de ce soir-là:

* Sixième symphonie

* Aria: "Ah, perfido", Op. 65

* Gloria de sa messe en ut majeur

* Quatrième concerto pour pianio (joué par Beethoven lui-même)

* (Entr'acte)

* Cinquième symphonie

* Le Sanctus et le Benedictus de sa messe en ut majeur

* Beethoven improvise au piano

* La fantaise pour piano, choeur et orchestre


Notre billet d'aujourd'hui jette un coup d'oeil sur l'avant entr'acte de ce concert. L'article en référence relate les impressions de mélomanes présents au concert. Sans traduire les impressions mot-à-mot, la critique discute d'un nombre de facteurs:

* Que la salle est en banlieue, et mal chauffée

* Que le concert dure plus de quatre heures

* Que l'orchestre était mal préparé

* Que la cantatrice était nerveuse

Si les impressions laissées par l'aria et le Gloria réflètent le manque de préparation, la critique est plutôt positive en ce qui concerne la pastorale ("Chaque mouvement est très long, mais très évocateurs, pleins d'idées et de figures splendides") et du concerto ("d'une difficulté extrème, mais rendu étonemment bien ppar Beethoven")

Ainsi donc, je vous propose une play list YouTube avec des sélections du programme, et des hyperliens pour les oeuvres complètes.

A jeudi, donc, pour l'après entr'acte!



DETAILS

Ludwig van BEETHOVEN (1770-1827)

Premier mouvement (Allegro ma non troppo: Angenehme, heitere Empfindungen, welche bei der Eveil des sentiments joyeux à l'approche de la campagne) extrait de la symphonie no.6 en fa majeur, Op.68 ('Pastorale')
NBC Symphony Orchestra sous Arturo Toscanini
[Intégralement, surYouTube]

Ah! perfido! Per pieta, non dirmi addio, aria de concert pour soprano et orchestre, Op.65
Maria Callas, soprano, Orchestre de la Société des Concerts Du Conservatoire, Paris sous Nicola Rescigno

Gloria extrait de la messe en ut majeur, Op.86
Janet Baker Mezzo-Soprano, Heather Harper Soprano, Hans Sotin Bass, Robert Tear Tenor, New Philharmonia Chorus et London Philharmonic Orchestra sous Carlo Maria Giulini
[Intégralement surYouTube]

Troisième mouvement (Rondo: Vivace) extrait du concerto pour piano no.4 en sol majeur, Op.58
Murray Perahia, piano, New York Philharmonic sous Sir Colin Davis
[Intégralement sur YouTube - avec Mitsuko Uchida, Zubin Mehta dirige la Philharmonique dèIsrael) ]