Tuesday, March 5, 2013

Gianni Schicchi (Puccini)

In English: http://operalively.com/forums/showthread.php/1408-OTF-%96Puccini%92s-Trittico-Part-Three-%96-Gianni-Schicchi?p=23021#post23021

Ce billet est le dernier de trois qui survolent Il trittico de Puccini, une oevre composée de trois opéras en iun acte. Pour mon Quinze que j'en pense du 30 mars, je vais survoler la discographie de ce triptyqie.

A propos de Gianni Schicchi
Afin de désamorcer la brouille potentielle de mon énoncé du mois dernier concernant Suor Angelica et si oui ou non il s'agît-là de l'opéra le plus populaire du triptyque, il faut concéder que plusiwurs d'entre vous qui sont des opéraphiles plaideront que Schcchi est le volet le plus mémorable. Et pourquoi pas; il s'agît ici de l'unique comédie de Puccini, et il est truffé de revirements et, bien sûr, contient cet aria qui se veut peut-être le plus connu de notre compositeur.


Lors de la gestation du projet qui deviendra Il trittico, Puccini se propose d'écrire des opéras qui tirent leur inspiration chez Dante - Schicchi est le seul des trois qui réalise cette vision. Toutefois, à l'opposé disons de Francesca da Rimini, Schicchi n'aura qu'une mention anodine dans le COmédie Divine. Toutefois, plus d'un auteur ont élaboré le récit Dantesque, On se trouve au Moyen-Age, à Florence, dans une atmosphère qui suggère une certaine bourgeoisie bien établie. Gianni Schicchi est, si on veut, un personnage qui n'appartient pas à l'élite locale, et un des fils dramatiques de l'opéra suggère que SChcchi veut bien se voir accepter par cette bourgeoisie. Peut-être ce sera suite au mariage de sa fille Lauretta.

Je suis moi-même le père de deux filles, et je peux sympatiser avec le vieux Scicchi. Comment peut-on refuser d'aider sa fille après avoir été sérénadé avec O mio babbino caro?

La thématique des autres volets de Trittico sont présents ici: la déception (ici, elkle est parte prenante du dénouement de l'opéra, avec des répercutions des plus désopilantes), et bien sûr la mort - celle de l'aïeul malcomode Buoso Donati et, bien sûr qu'advient-il de sa fortune.

Il y avait un Donati dans ma fmaille, l'oncle Georges de ma mère: riche comme Crésus, d'une frugalité notoire, et qui laissa l'entièreté de ses biens aux Soeurs Grises...

Ainsi, à la lecture du testament du vieillard, une situation semblable a lieu, personne n'est couché sur le testament, et ceci viendra nuire aux épousailles de Lauretta et de Rinuccio.

Que faire?

ET voici Scicchi qui intervient, et qui propose une supercherie afin de réparer le tort causé par l'anodin testament. Il fudra dupoer le médecin, le notaire... Schcchi est prêt à aider la bonne cause.

Puccini demande aux spectateurs d'être indulgents et d'accepter les écarts de logique qui seraient normal;ement des embuches au scénario. Ainsi donc, Schicchi parviendra à duper toutes ces braves gens, et finira par prendre les autres protagonistes avec un coup de théâtre digne de Molière. 

Néanmoins, tout finit bien pour les amoureux, et pour Schcchi, mêne si une .ternité au Purgatoire l'attend à la fin de ses jours mortels.


La Performance




La performance que j'ai choisie est une production de studio, faisant partie d'une anthologie du Triptyque chez la maison DECCA. L'enregistrement provient d'une baladodiffusion d'une station de radio californienne que j'ai pris la peine d'isoler pour la cause. J'ai également retenu l'introduction parlée de l'animateur de radio Sean Bianco (en anglais).
Giacomo PUCCINI (1858-1924)
Gianni Schicchi
Comic opera in One Act, Italian libretto by Giovacchino Forzano, based on an incident mentioned in Dante'sDivine Comedy
Third of three operas that form Il Trittico (1918)

DISTRIBUTION (Personnages proincipaux)
Fernando Corena (Gianni Schicchi)
Renata Tebaldi (Lauretta)
Agostino Lazzari (Rinuccio)
Orchestre et choeurs de la Maggio Musicale Fiorentino 
Direction Musicale: Lamberto Gardelli 

Argument @ http://fonddetiroir.hautetfort.com/archive/2009/04/25/le-triptyque-3-gianni-schicchi.html
Livret Italien @ http://www.impresario.ch/libretto/libpucgia_i.htm
Performace @ http://archive.org/details/PuccinisG...hicchicomplete